Google fragen

Sie suchten nach: te ta jrne (Französisch - Englisch)

Menschliche Beiträge

Von professionellen Übersetzern, Unternehmen, Websites und kostenlos verfügbaren Übersetzungsdatenbanken.

Übersetzung hinzufügen

Französisch

Englisch

Info

Französisch

te ta te

Englisch

ta te te

Letzte Aktualisierung: 2016-03-21
Nutzungshäufigkeit: 1
Qualität:

Referenz: Anonym

Französisch

Marquages des dispositions spéciales TE, TA et TC sur les citernes

Englisch

Marking of special provisions TE, TA and TC on tanks

Letzte Aktualisierung: 2016-11-30
Nutzungshäufigkeit: 1
Qualität:

Referenz: Anonym

Französisch

Selon nous, le but de la mesure transitoire est que l'on ait, sur la citerne, soit l'indication du nom du produit transporté, soit l'indication du code-citerne et des dispositions spéciales TE, TA, TC.

Englisch

In our opinion, the aim of the transitional measure is that the tank should be marked either with the name of the product carried or with the tank code and special provisions TE, TA and TC.

Letzte Aktualisierung: 2016-09-30
Nutzungshäufigkeit: 1
Qualität:

Referenz: Anonym

Französisch

La mesure transitoire aurait dû être rédigée de telle manière que l'on exige soit l'indication du nom du produit transporté, soit l'indication du code-citerne et des dispositions spéciales TE, TA, TC.

Englisch

The transitional measures should have been worded in such a way as to require the marking of the name of the product carried, or the tank code and the special provisions TE, TA and TC.

Letzte Aktualisierung: 2016-09-30
Nutzungshäufigkeit: 1
Qualität:

Referenz: Anonym

Französisch

Procédé pour la préparation d'acrylonitrile ou méthacrylonitrile par réaction catalytique en phase vapeur d'une paraffine choisie entre le propane et l'isobutane avec de l'oxygène moléculaire et de l'ammoniac par contact catalytique des corps réactionnels dans une zone réactionnelle avec un catalyseur, la composition d'alimentation ayant un rapport molaire de la paraffine à l'ammoniac compris dans l'intervalle de 2,5 à 16 et un rapport molaire de la paraffine à l'oxygène compris dans l'intervalle de 1,0 à 10, ledit catalyseur comprerant les éléments en les proportions indiquées par la formule empirique : VSb m A a Mo b D d O x dans laquelle A représente un ou plusieurs des éléments consistant en Ti, Sn, Fe, Cr et Ga ; D représente un ou plusieurs des éléments consistant en Li, Mg, Ca, Sr, Ba, Co, Ni, Zn, Ge, Nb, Zr, W, Cu, Te, Ta, Se, Bi, Ce, In, As, B et Mn ; m a une valeur de 0,8 à 4 ; a a une valeur de 0,01 à 2 ; 0 < b < 0,0045 ; d a une valeur de 0 à 2 ; x est déterminé par l'état d'oxydation des cations présents, et le catalyseur a été soumis à un traitement thermique à une température d'au moins 780°C. Procédé suivant la revendication 1, dans lequel m a une valeur de 1,2 à 2,0.

Englisch

A process for making acrylonitrile or methacrylonitrile by the catalytic reaction in the vapour phase of a paraffin selected from propane and isobutane with molecular oxygen and ammonia by catalytic contact of the reactants in a reaction zone with a catalyst, the feed composition having a mole ratio of the paraffin to ammonia in the range of from 2.5 to 16 and a mole ratio of paraffin to oxygen in the range of from 1.0 to 10, wherein said catalyst has the elements in the proportions indicated by the empirical formula: VSb m A a Mo b D d O x where A is one or more of Ti, Sn, Fe, Cr and Ga; D is one or more of Li, Mg, Ca, Sr, Ba, Co, Ni, Zn, Ge, Nb, Zr, W, Cu, Te, Ta, Se, Bi, Ce, In, As, B and Mn; m equals 0.8 to 4; a equals 0.01 to 2; 0<b<0.0045; d is 0 to 2; x is determined by the oxidation state of the cations present, and the catalyst has been heat treated at a temperature of at least 780°C. The process of claim 1 wherein m ranges from 1.2 to 2.0.

Letzte Aktualisierung: 2014-12-04
Nutzungshäufigkeit: 1
Qualität:

Referenz: Anonym
Warnung: Enthält unsichtbare HTML-Formatierung

Französisch

Procédé de préparation d'un catalyseur répondant à la formule moléculaire : V a Sb b M m N n O x où a = 0,01 à 2 b = 0,5 à 4 m = 0,01 à 3 et, n = 0 à 1 où M = Sn, Ti, Fe, Cu, Mn, Ga ou leurs mélanges N = Li, Mg, Sr, Ca, Ba, Co, Ni, Zn, Ge, Nb, Zr, Mo, W, Cr, Te, Ta, Se, Bi, Ce, In, As, B ou leurs mélanges comprenant les étapes consistant à chauffer un mélange aqueux comprenant des vanadates hydrosolubles, Sb 2 O 3 et au moins un promoteur de M à une température située entre plus de 100°C et 250°C sous pression autogène avec agitation pendant une période de temps de 0,5 à 100 heures pour permettre qu'au moins les vanadates hydrosolubles et Sb 2 O 3 réagissent en formant un précurseur de catalyseur, à chauffer ledit précurseur de catalyseur pour enlever l'eau et à calciner le précurseur de catalyseur pour produire le catalyseur.

Englisch

A process for the preparation of a catalyst having the following empirical formula: V a Sb b M m N n O x where a = 0.01 to 2 b = 0.5 to 4 m = 0.01 to 3, and n = 0 to 1 where M = Sn, Ti, Fe, Cu, Mn, Ga or mixtures thereof N = Li, Mg, Sr, Ca, Ba, Co, Ni, Zn, Ge, Nb, Zr, Mo, W, Cr, Te, Ta, Se, Bi, Ce, In, As, B or mixtures thereof comprising heating an aqueous mixture comprising water soluble vanadates Sb 2 O 3 and, at least one M promoter to a temperature of between greater 1 than 100°C to 250°C under autogenous pressure with agitation for a time period of 0.5 to 100 hrs sufficient to allow at least the water soluble vanadates, and Sb 2 O 3 to react to form a catalyst precursor, drying said catalyst precursor to remove the water and calcining the catalyst precursor to produce the catalyst.

Letzte Aktualisierung: 2014-12-04
Nutzungshäufigkeit: 1
Qualität:

Referenz: Anonym

Französisch

Procédé de préparation d'un catalyseur répondant à la formule suivante : V a Sb b M m N n O x où a = 0,01 à 2 b = 0,5 à 4 m = 0,01 à 3 et, n = 0 à 1 où M = Sn, Ti, Fe, Cu, Mn, Ga ou leurs mélanges N = Li, Mg, Sr, Ca, Ba, Co, Ni, Zn, Ge, Nb, Zr, Mo, W, Cr, Te, Ta, Se, Bi, Ce, In, As, B ou leurs mélanges comprenant les étapes consistant à chauffer un mélange aqueux comprenant V 2 O 5 et Sb 2 O 3 et au moins un promoteur de M à une température comprise entre 110°C et 250°C sous pression autogène avec mélange pendant une période de temps de 0,5-100 h suffisante pour permettre qu'au moins V 2 O 5 et Sb 2 O 3 réagissent en formant un précurseur de catalyseur, à sécher le précurseur de catalyseur pour enlever l'eau et à calciner le précurseur de catalyseur pour produire le catalyseur.

Englisch

A process for the preparation of a catalyst having the following fomula: V a Sb b M m N n O x where a = 0.01 to 2 b = 0.5 to 4 m = 0.01 to 3, and n = 0 to 1 where M = Sn, Ti, Fe, Cu, Mn, Ga or mixtures thereof N = Li, Mg, Sr, Ca, Ba, Co; Ni, Zn, Ge, Nb, Zr, Mo, W, Cr, Te, Ta, Se, Bi, Ce, In, Ar, B or mixtures thereof comprising heating an aqueous mixture comprising V 2 O 5 and Sb 2 O 3 and, at least one M promoter to a temperature of between 110° to 250°C under autogenous pressure with mixing for a time period of 0.5-100 h sufficient to allow at least V 2 O 5 and Sb 2 O 3 to react to form a catalyst precursor, drying the catalyst precursor to remove the water, and calcining the catalyst precursor to produce the catalyst.

Letzte Aktualisierung: 2014-12-04
Nutzungshäufigkeit: 1
Qualität:

Referenz: Anonym

Französisch

Méthode auto-adaptie pour la regulation de la température d'au moins une enceinte d'immeuble, selon lequel, pour optimiser la consommation en énergie pendant des premiers intervalles de temps prédéterminés, pour influencer la température ambiante on fournit de l'énergie ou volume concerné par au moins un échangeur de chaleur appartenant à un circuit de chauffage ayant une conduite d'entrée et une conduite de retour d'un fluide caloporteur, afin de contrôler la température ambiante sur une valeur de consigne prédéterminée, la température d'alimentation du fluide caloporteur, dans le circuit de chauffage, étant conduite selon une caractéristique de chauffage en fonction de la température externe, ou selon lequel avec l'abaissement de la température ambiante, on branche l'alimentation en énergie du circuit de chauffage suffisamment à temps sur le chauffage rapide pour que la température normale soit attainte, en un temps approximativement le plus court, environ à la fin de l'intervalle de temps intermédiaire, pour calculer le point de mise en oeuvre nécessaire, on utilise une caractéristique, caractérisé en ce que on calcule ou mesure et on contrôle suivant sa valeur de consigne la température ambiante selon la perception calorifique humaine connue, la somme de la température de l'air ambiant (I) pondérée et de la température de paroi (M), pondérée, de toutes les surfaces des parois des masses de l'immeuble, du coté du volume de l'immeuble, y compris des surfaces de tous les objets d'installation accumulant de la chaleur dans les volumes de l'immeuble chauffé par le circuit de chauffage, on adapte d'au moins un paramètre de la CARACTERISTIQUE de CHAUFFAGE RAPIDE par l'exploitation d'au moins une des valeurs senties de la température d'entrée de chauffage (Vist) à l'entrée du circuit de chauffage, de la température de retour de chauffage (R) à la sortie du circuit de chauffage, de la température extérieure (A), en utilisant les symboles dont la signification est donnée à la fin de la description ainsi que le signe * comme symbole de multiplication, ce qui donne les équations suivantes, à quoi avec le tracé de la température de paroi (M) M(t) = IH - (IH-It)/2 + (t-t0)*dM(tq) pour t0...tq (7.1) M(t) = R + (IH-It)/2 pour tq...tS ou tq...tSt ou tq...tStr, (7.2) avec dM(tq) = (R(tq+n*KR) - R(tq))/(n*KR) (6.4) 1 = C - t (8.7) la température de retour après l'instant de mise en oeuvre tS augmente dans l'intervalle de temps tE, de façon pratiquement exponentielle, vers sa valeur maximale RX = VX - sH*(Io - A), (8.8) en substituant sn à sH, jusqu'à ce qu'elle atteigne la valeur RE du premier intervalle de temps suivant (valeur stationnaire qui est en général plus basse que RX), la température inférieure de l'air ambiant (Iu) pour le point de mise en oeuvre tS du chauffage rapide et l'augmentation possible IL de la température de l'air ambiant pendant l'intervalle de temps tL sont réunis dans le tableau suivant (8.9), à quoi pour les valeurs du tableau Iu, IL en fonction temps t-t0, ou après le début de l'un des supports dépendant de temps t-tSt ou t-tStr, la température de retour RL prend moins approximativement la valeur maximale RLX RLX=Iu+IL+(FH/N-1)*sH*(Iu+IL-A) (9.1) avec Iu+IL = Io pour Iu+IL >= Io en substituant B0 à BH, F0 à FH, s0 à sH, An à AH, mi à mH, le temps calculé périodiquement pour la croissance linéaire de la température de retour se fait avec RL comme correspondant à la plus petite des trois valeurs RX, RE, RLX approximativement selon l'équation (9.3): tL = (RL - Ru)/dRL (9.3) avec tL = 0 pour RL 0 à l'instant tS+tD, à quoi au cours de l'intervalle tE on calcule la température de retour pour la valeur de consigne Io du premier intervalle de temps suivant: RE=Io+(FH/N-1)*sH*(Io-A) (9.5) avec en substituant B0 à BH, F0 à FH, s0 à sH, An à AH, mi à mH, dans l'équation (9.5), (9.6) on conserve la valeur de la température extérieure A <= A(tS) pour une température extérieure croissante, jusqu'à ce que l'on ait atteint RE, on calcule la durée tE: tE = KS*ln(1 - (RE-RLX)/(RX-RLX)) (9.7) tE = 0 pour RE <= RLX, RX <= RLX avec RLX = Ru après l'instant tSt+tw ou tStr+ti, RLX < RE < RX, KS représentant la constante de temps pour le profil de la température de retour représentée approximativement par une fonction exponentielle, la température de retour Rm = (RX-Ru)/2 , ou en cas de coupure anticipée du chauffage rapide pour une valeur faible de la température de retour Rm<RE, avec un instant tm auquel a été mesuré Rm et à partir duquel on calcule KS: KS = (tm - (tS+tD))/(-ln((RX-Rm)/(RX-Ru))) (9.8) à quoi au lieu de l'équation (9.4) on améliore la métrologie de RL-Ru, en ce qu'on poursuit dans l'intervalle de temps tE, les mesures de différence dRL(k) et pour chaque valeur k on met en mémoire le temps réel et la valeur de la température de retour, et pour chaque nombre d'ordre pair, des valeurs dRL(k) on forme la différence à partir des valeurs moyennes suivantes: (dRL(1) +...+ dRL(p/2))/(p/2) - (dRL(p/2+1) +...+ dRL(p))/(p/2) (9.9) et à la place de p/2 pour laquelle on rencontre une différence du maximum ou une différence constante qui est supérieure aux différences initiales, on substitue la température de retour dans la relation dRL = (R(p/2) - Ru)/(T4*p/2), ou on adapte d'au moins un des paramètres de la CARACTÉRISTIQUE DE TEMPÉRATURE DE MISE EN OEUVRE étant représentée par le deux équations suivantes avec les abréviations: Te = Tn - (0,5*(TLE+TWE) - Tn)*(exp(p1*(t2-t)) - 1) - 0,5*(TLE-TWE) + 0,5*(TLE-TWE)*exp(-p2*(t2-tb)) (10.1) Te = Tn - (0,5*(TLE+TWE) - Tn)*(exp(p1*(t2-t)) - 1) - 0,5*(TLE-TWE)*exp(-p2*(t-tb)) + 0,5*(TLE-TWE)*exp(-p2*(t2-tb)) (10.2) on prédétermine la valeur de consigne Tn, la température de l'air ambiant maximale TLE, qu'il faut mesurer ou équilibrer avec la température de l'air ambiant Io: Vo=Io+sH*(Io-A)*FH/N (8.3) avec et Vo ≧ VX en substituant B0 à BH, F0 à FH, s0 à sH, An à AH, mi à mH, la température de paroi maximale TWE à partir du tracé de la température de l'air ambiant pendant le chauffage rapide, la température de l'air ambiant étant échantionnée après le début du chauffage rapide à l'instant tS selon la période d'échantionnage T5, on calcule les quotients de différence: dTL(j*T5) = (TL((j+1)*T5) - TL(j*T5))/T5 (10.3) avec j = 0, 1, 2, ... et j*T5 = t-tS et on les met en mémoire avec la température de l'air ambiant, échantionnée TL(j*T5) et à l'instant tS+j*T5 , on calcule périodiquement avec la valeur maximale dTLX la pente de la température de l'air ambiant et les abréviations h = dTLX - dTL(j*T5) et f = (dTL((j+4)*T5) - dTL(j*T5))/4 pour donner le rapport z = f/(h+4*f) et dès que Z passe dans la plage 0,02 < Z < 0,06, on met en mémoire l'instant tz et la valeur de z, et on calcule p2 = (lnz)/(tz-tS) (10.4) en associant approximativement la valeur dTLX à l'instant tS, en utilisant pour le calcul de la différence TLE-TWE selon l'équation (10.5) avec les quotients de différence: dTL(j*T6) = (TL((j+1)*T6) - TL(j*T6))/T6 avec j = 0, 1, 2, ... et j*T6 = t - (tz+4*T5) pour la montée à long terme de la température ambiante: TL(tz) - TL(tS) - (tz-tS)*dTL(j*T6) = TLE -TWE (10.5) et les instants tz = t4 et tS = t10, avec la pente de la phase de transition à long terme de la température de l'air ambiant qui est déterminée par la température de paroi (M) mesuré à la période d'échantionnage T6 et on calcule la réciproque de la constante de temps p1: p1 = (TL((j+1)*T6) - TL(j*T6))/(TLE - TL(tz+4*T5))/T6 (10.6) avec j = 0, 1, 2, ... et j*T6 = t - (tz+4*T5) ou encore de façon analogue à l'équation (9.8): p1 = (-ln((TLE - TLm)/(TLE - TL(tz+4*T5)))/(tm - (tz+4*T5)) (10.7) en mesurant simultanément tm et TLm en plaçant TLm environ au milieu de TL(tz+4*T5) et TLE.

Englisch

A method of automatically self-adapting control of the temperature of at least one room in a building, in which for optimizing the energy consumption power for influencing the room temperature is fed to the room in question during predetermined first intervals of time through at least one heatexchanger in a heating circuit which exhibits a inlet of the heating and a return of the heating for a heat carrier flowing in it, in order to control the room temperature at a predetermined desired value where in the heating circuit the heating inlet temperature is guided in accordance with a heating characteristic in dependence upon the outside temperature, or with lowered room temperature the power feed to the heating circuit is switched on so promptly to rapid heating that the normal temperature is reached in the nearly shortest time approximately at the end of the intervening time interval, for doing which for calculation of the necessary instant to switch on, a characteristic is utilized, characterized in that the room temperature is calculated or measured and controlled according to its desired value according to the human sensitivity to heat as the sum of the weighted room air temperature (I) and the weighted wall temperature (M) of all of the wall surfaces next the room of the masses of the building inclusive of the surfaces of all of the articles of equipment storing heat in the rooms of the building heated by the heating circuit, where the adaptation of at least one parameter of the RAPID-HEATING characteristic is carried out through the evaluation of at least one of the sensed values of the inlet temperature (Vist) at the inlet to the heating circuit, the return temperature (R) at the outlet from the heating circuit, the outside temperature (A), where, with the symbols clarified at the conclusion of the description and with the sign "*" as the multiplication symbol hold for the following equations, where with the trend of the wall temperature (M) M(t) = IH - (IH-It)/2 + (t-t0)*dM(tq) for t0...tq (7.1) M(t) = R + (IH-It)/2 for tq...tS or tq...tSt or tq...tStr, (7.2) with dM(tq) = (R(tq+n*KR) - R(tq))/(n*KR) (6.4) 1 = C - t (8.7) where after the instant tS in the period tE the return temperature rises approximately exponentially towards its maximum value: RX = VX - sH*(Io - A), (8.8) alternatively with sn for sH, until it has reached the as-a-rule-lower stationary value RE of the next first time interval, where the lower room air temperature (Iu) at the instant tS of switching on the rapid heating and the possible increase IL in the room air temperature during the period tL are collated in the following table (8.9), where with the values Iu, IL in the table dependent upon the time t-t0, or after the start of one of the supports dependent upon t-tSt or t-tStr, the return temperature RL adapts approximately the maximum value RLX: RLX=Iu+IL+(FH/N-1)*sH*(Iu+IL-A) (9.1) with Iu+IL = Io for Iu+IL >= Io alternatively B0 for BH, F0 for FH, s0 for sH, An for AH, mi for mH, the periodically calculated time for the linear rise of the return temperature with RL as the lowest of the three values RX, RE, RLX approximately follows Equation (9.3): tL = (RL - Ru)/dRL (9.3) with tL = 0 for RL 0 with the instant tS+tD, where in the duration tE the return temperature is calculated for the desired value Io of the next first time interval from: RE=Io+(FH/N-1)*sH*(Io-A) (9.5) with alternatively B0 for BH, F0 for FH, s0 for sH, An for AH, mi for mH, where in Equations (9.5), (9.6) the value for the outside temperature A <= A(ts) is preserved with rising outside temperature until RE is reached, where the duration tE is calculated according to Equation (9.7): tE = KS*ln(1 - (RE-RLX)/(RX-RLX)) (9.7) tE = 0 for RE <= RLX, RX <= RLX with RLX = Ru after the instant tSt+tw or tStr+ti, RLX < RE < RX, where KS represent the time constant for the trend of the return temperature approximated by an exponential function, the return temperature Rm = (RX-Ru)/2 , or in the case of previous switching-off of the rapid heating at a lower value of the return temperature Rm < RE, together with the instant tm at which Rm was reached, is measured and KS calculated from it: KS = (tm - (tS+tD))/(-ln((RX-Rm)/(RX-Ru))) (9.8) where alternatively to Equation (9.4) the values of RL-Ru are improved by measurement technology, in that the difference measurements dRL(k) are continued in the time zone of tE, and at every value k the real time and the value of the return temperature are stored, and at every even number of values of dRL(k) the difference is formed from the following mean values: (dRL(1) +...+ dRL(p/2))/(p/2) - (dRL(p/2+1) +...+ dRL(p))/(p/2) (9.9) and at the point p/2, at which a maximum or a constant difference which is greater than the initial differences occurs, the return temperature is used in the relationship: dRL = (R(p/2) - Ru)/(T4*p/2), or that the adaptation of at least one parameter of the SWITCHING-ON TEMPERATURE characteristic is carried out, which is represented by the following two equations with abbreviations inserted: Te = Tn - (0,5*(TLE+TWE) - Tn)*(exp(p1*(t2-t)) - 1) - 0,5*(TLE-TWE) + 0,5*(TLE-TWE)*exp(-p2*(t2-tb)) (10.1) Te = Tn - (0,5*(TLE+TWE) - Tn)*(exp(p1*(t2-t)) - 1) - 0,5*(TLE-TWE)*exp(-p2*(t-tb)) + 0,5*(TLE-TWE)*exp(-p2*(t2-tb)) (10.2) the desired value Tn is predetermined, the maximum room air temperature TLE has to be measured or equated with the calculated room air temperature Io according to Vo=Io+sH*(Io-A)*FH/N (8.3) with and Vo ≧ VX alternatively B0 for BH, F0 for FH, s0 for sH, An for AH, mi for mH, the maximum wall temperature TWE is obtained from the trend of the room air temperature during the rapid heating, in doing which the room air temperature after the start of the rapid heating at the instant tS is sensed with the sampling period T5 and the difference quotients: dTL(j*T5) = (TL((j+1)*T5) - TL(j*T5))/T5 (10.3) are calculated with j = 0, 1, 2, ... and j*T5 = t-tS and stored together with the sensed room air temperature TL(j*T5) and the instant tS+j*T5 , with the maximum value dTLX of the rate of rise of the room air temperature and the abbreviations h = dTLX - dTL(j*T5) and f = (dTL((j+4)*T5) - dTL(j*T5))/4 the ratio z = f/(h+4*f) is calculated and as soon as Z enters the range 0,02 < Z < 0,06 the instant tz and the value of z are stored and thereby p2 = (lnz)/(tz-tS) (10.4) is calculated, in doing which the value dTLX is associated approximately with the instant tS, with the difference quotient: dTL(j*T6) = (TL((j+1)*T6) - TL(j*T6))/T6 with j = 0, 1, 2, ... and j*T6 = t - (tz+4*T5) for the longterm rise in the room air temperature the difference TLE-TWE is calculated according to Equation (10.5): TL(tz) - TL(tS) - (tz-tS)*dTL(j*T6) = TLE -TWE (10.5) and the instants are tz = t4 and tS = t10, with the rate of rise of the longterm transient process of the room air temperature, which is determined by the wall temperature (M), the room air temperature is measured with the sampling period T6 and the reciprocal time constant p1 is calculated as: p1 = (TL((j+1)*T6) - TL(j*T6))/(TLE - TL(tz+4*T5))/T6 (10.6) with j = 0, 1, 2, ... and j*T6 = t - (tz+4*T5) or else similarly to Equation (9.8): p1 = (-ln((TLE - TLm)/(TLE - TL(tz+4*T5)))/(tm - (tz+4*T5)) (10.7) tm and TLm being measured simultaneously with TLm approximately in the centre between TL(tz+4*T5) and TLE.

Letzte Aktualisierung: 2014-12-04
Nutzungshäufigkeit: 1
Qualität:

Referenz: Anonym
Warnung: Enthält unsichtbare HTML-Formatierung

Französisch

Méthode auto-adaptie pour la regulation de la température d'au moins une enceinte d'immeuble, selon lequel, pour optimiser la consommation en énergie pendant des premiers intervalles de temps prédéterminés, pour influencer la température ambiante on fournit de l'énergie ou volume concerné par au moins un échangeur de chaleur appartenant à un circuit de chauffage ayant une conduite d'entrée ét une conduite de retour d'un fluide caloporteur, afin de controler la température ambiante sur une valeur de consigne prédéterminée, la température d'alimentation du fluide caloporteur, dans le circuit de chauffage, étant conduite selon une caractéristique de chauffage en fonction de la température externe, alors qu'au début de chaque intervalle intermédiaire de temps qui se situe respectivement entre chaque fois deux premiers intervalles de temps, on coupe l'alimentation en énergie du circuit de chauffage et on laisse la température ambiante diminuer jusqu'à ce que l'on ouvre de nouveau l'alimentation en énergie pour commander la température ambiante à la valeur de la température de support, caractérisé en ce que on calcule ou mesure et on côntrole suivant sa valeur de consigne la température ambiante selon la perception calorifique humaine connue, la somme de la température de l'air ambiant (I) pondérée et de la température de paroi (M), pondérée, de toutes les surfaces des parois des masses de l'immeuble, du coté du volume de l'immeuble, y compris des surfaces de tous les objets d'installation accumulant de la chaleur dans les volumes de l'immeuble chauffé par le circuit de chauffage, on adapte d'au moins un paramètre de la caractéristique de chauffage par l'exploitation d'au moins une des valeurs senties de la température d'entrée de chauffage (Vist) à l'entrée du circuit de chauffage, de la température de retour de chauffage (R) à la sortie du circuit de chauffage, de la température extérieure (A), en utilisant les symboles dont la signification est donnée à la fin de la description ainsi que le signe * comme symbole de multiplication, ce qui donne l'équation suivante pour la caractéristique de chauffage: V=I+s0*(I-A)*F0/N (1.1) en posant aux conditions A dR(a*T1)/2 (2.2) est satisfaite, avec te = t0+e*T1 et avec ces grandeurs de mesure on calcule la constante de temps KR par laquelle on calcule la température de retour selon une fonction exponentielle qui approche vers la température ambiante KR = (te-ta)/(-ln(dR(te)/dR(ta))) (2.3) et ainsi la température de l'air ambiant aux mêmes instants ta, te I(ta) = R(ta) + KR*dR(ta) (2.4) I(te) = R(te) + KR*dR(te) (2.5) et avec la pente de la température de l'air ambiant à l'instant ta dI(ta) = (I(te)-I(ta))/(te-ta) (2.6) on calcule la température de l'air ambiant I0 à l'instant t0 et pour I0 = I(ta) + (t0-ta)*dI(ta) (2.7) on calcule la température de l'air ambiant IH en tenant compte de la charge de chauffage selon l'équation (1.6), B0 selon l'équation (1.4), s0 suivant l'équation (1.3), F0 selon l'équation (1.5), or calcule la valeur adaptée mH selon l'équation mH = mi + ((FH(b+c) - FH(b))*AF(b+c))/(2*(In-An)*F0'(b+c)) (3) c = 1, 2, ou plus, et 1 An, l'expression (1-1/BH)/FH étant prise comme valeur moyenne de plusieurs expressions (1-1/B0)/F0 avec chaque fois des paires des gradeurs de mesure pour B0, F0 selon l'équation (12.4), grandeurs mesurées simultanément chaque fois dans la zone inférieure des températures extérieures, VX représentant la valeur maximale de la température d'entrée (Vist) pour laquelle l'alimentation maximale en énergie est mesurée au moins d'une période de chauffage avec la valeur moyenne mobile de (Vist) selon équation (15), on contrôle la température de support (K) avec la valeur de consigne approximativement la plus minime possible de la température d'entrée (V) et en tenant compte de l'emmission de chaleur des parois entourant les volumes de l'immeuble ainsi que les objets de l'installation accumulant de la chaleur dans les volumes de l'immeuble, pendant l'intervalle de temps intermédiaire, jusqu'à l'instant t0+KR, on calcule la température de l'air ambiant I(j*T1) en tenant compte de l'équation (2.1), I(j*T1) = R(j*T1) + KR*dR(j*T1) + IH - I0 (6.1) avec j = 0, 1, 2, ... et j*T1 = t - t0 après l'instant t0+KR jusqu'à l'approximation prédéterminée q de la température de retour à la température de l'air ambiant, on calcule avec une période d'échantionnage plus longue T2 I(j*T2) = R(j*T2) + KR*dR(j*T2) + IH - I0 (6.2) avec j = 0, 1, 2, ... et j*T2 = t - (t0+KR) on calcule la température de paroi (M), le fluide caloporteur du circuit de chauffage étant toujours entrainé de manière forcée et suivant la tolérance autorisée q pour déterminer la température de l'air ambiant à l'instant tq, on calcule selon la définition q = (R(tq)+IH-I0 - I(tq))/R(tq) ou avec les valeurs mesurées q = -KR*dR(tq)/R(tq) avec 0 tStr+ti ou en ce que la température de support est contrôlée à une valeur de consigne supérieure à K, en ce que pendant l'intervalle de temps intermédiaire, on calcule périodiquement la température d'entrée Vo avec la température de paroi (M), la température de bien-être IB comme IB = W - (IH - It)/4 (8.1) du premier intervalle de temps suivant, la température de l'air ambiant Io, supérieure, nécessaire, étant définie par l'équation Io = 2*IB - M(t) (8.2) et la température d'entrée calculée périodiquement dans l'intervalle de temps t0...tS Vo=Io+sH*(Io-A)*FH/N (8.3) avec en substituant B0 à BH, F0 à FH, s0 à sH, An à AH, mi à mH, on compare avec la température d'entrée maximale disponible VX, l'instant tSt se produisant au début du support pour la température d'entrée Vo >= VX, en même temps, on met en mémoire Io(tSt), M(tSt), A(tSt), pour soutenir la température de paroi (M) avec ISt = M(tSt) + (IH-It)/2 (8.5) et les équations (1.1), (1.2) avec I=ISt à sa valeur minimale autorisée M(tSt) aussi longtemps que la température extérieure ne passe pas en dessous de la valeur A(tSt), alors que la température extérieure chute en-dessous de la valeur A(tSt), on calcule également le cas échéant par itération, la valeur de la température supérieure de l'air ambiant est Io, calculée périodiquement, qui chute, ainsi que la différente dIo = Io(tSt) - Io , et ainsi la valeur de consigne asservie, corrigée IStb = ISt+dIo (8.6) on introduit dans l'équation de la température d'entrée.

Englisch

A method of automatically self-adapting control of the temperature of at least one room in a building, in which for optimizing the energy consumption power for influencing the room temperature is fed to the room in question during predetermined first intervals of time through at least one heatexchanger in a heating circuit which exhibits a inlet of the heating and a return of the heating for a heat carrier flowing in it, in order to control the room temperature at a predetermined desired value where in the heating circuit the heating inlet temperature is guided in accordance with a heating characteristic in dependence upon the outside temperature, whereas at the start of each intervening time interval which lies between every two first time intervals the power feed to the heating circuits is switched off and the room temperature drops until the power feed is switched on again in order to control the room temperature to the value of the supporting temperature, characterized in that the room temperature is calculated or measured and controlled according to its desired value according to the human sensitivity to heat as the sum of the weighted room air temperature (I) and the weighted wall temperature (M) of all of the wall surfaces next the room of the masses of the building inclusive of the surfaces of all of the articles of equipment storing heat in the rooms of the building heated by the heating circuit, where the adaptation of at least one parameter of the HEATING characteristic is carried out through the evaluation of at least one of the sensed values of the inlet temperature (Vist) at the inlet to the heating circuit, the return temperature (R) at the outlet from the heating circuit, the outside temperature (A), where, with the symbols clarified at the conclusion of the description and with the sign "*" as the multiplication symbol the following equations hold for the heating characteristic: V=I+s0*(I-A)*F0/N (1.1) with the abbreviation with the conditions A dR(a*T1)/2 (2.2) is fulfilled is designated by te = t0+e*T1 and with these measured values the time constant KR is calculated with which the return temperature approaches the room air temperature according to an exponential function: KR = (te-ta)/(-ln(dR(te)/dR(ta))) (2.3) and thereby the room air temperature at the same instants ta, te: I(ta) = R(ta) + KR*dR(ta) (2.4) I(te) = R(te) + KR*dR(te) (2.5) and with the rise in the room air temperature at the instant ta: dI(ta) = (I(te)-I(ta))/(te-ta) (2.6) the room air temperature I0 at the instant t0 is calculated from I0 = I(ta) + (t0-ta)*dI(ta) (2.7) whereby the room air temperature IH, taking into consideration the heating load, is calculated according to Equation (1.6), B0 according to Equation (1.4), s0 according to Equation (1.3), and F0 according to Equation (1.5), the adapted value mH is calculated according to the equation: mH = mi + ((FH(b+c) - FH(b))*AF(b+c))/(2*(In-An)*F0'(b+c)) (3) c = 1, 2, or higher, and 1 An, where the expression (1-1/BH)/FH is obtained according to Equation (12.4) as the mean value of a number of expressions (1-1/B0)/F0 with pairs of values of B0, F0 measured simultaneously at any time in the bottom range of outside temperature, where VX represents the maximum value of the inlet temperature (Vist) which is measured at the maximum power feed of at least one heating period, where the sliding mean value of (Vist) is calculated according to Equation (15), that the supporting temperature (K) is controlled by the desired value of the inlet temperature (V) which is approximately the minimum possible and through taking into consideration the emission of heat from the walls enclosing the room in the building and from the articles of equipment which store heat in the rooms in the building, where the room air temperature I(j*T1) during the intervening time interval up to the instant t0+KR and taking into consideration Equation (2.1), being calculated from: I(j*T1) = R(j*T1) + KR*dR(j*T1) + IH - I0 (6.1) with j = 0, 1, 2, ... and j*T1 = t - t0 after the instant t0+KR up to the predetermined approximation q of the return temperature to the room air temperature is calculated with a longer sampling period T2 from: I(j*T2) = R(j*T2) + KR*dR(j*T2) + IH - I0 (6.2) with j = 0, 1, 2, ... and j*T2 = t - (t0+KR) the wall temperature (M) is calculated, where the heat carrier is still being moved compulsorily in the heating circuit, depending upon the admissible tolerance q for the determination of the room air temperature at the instant tq, in accordance with definition q = (R(tq)+IH-I0 - I(tq))/R(tq) or with measured values q = -KR*dR(tq)/R(tq) with 0 tStr+ti or that the supporting temperature is controlled by a desired value higher than K, by the inlet temperature Vo being calculated periodically during the intervening time interval with the calculated wall temperature (M), where the cosiness temperature IB is determined by the equation: IB = W - (IH - It)/4 (8.1) of the next first time intervall, and the necessary upper room air temperature Io is determined by the equation: Io = 2*IB - M(t) (8.2) the inlet temperature calculated periodically in the period t0...tS Vo=Io+sH*(Io-A)*FH/N (8.3) with alternatively B0 for BH, F0 for FH, s0 for sH, An for AH, mi for mH, is compared with the maximum available inlet temperature VX, the instant tSt for the start of the support occuring when the inlet temperature Vo becomes Vo >= VX, whereupon at the same time Io(tSt), M(tSt), A(tSt), are stored in order to support the wall temperature (M) at its minimum admissible value M(tSt) with the desired value of the room air temperature: ISt = M(tSt) + (IH-It)/2 (8.5) and the inlet temperature according to Equations (1.1), (1.2) with I=ISt as long as the outside temperature does not drop below the value A(tSt), whereas in the case of the outside temperature dropping below the value A(tSt) the value of the periodically calculated upper room air temperature Io also drops and the difference dIo = Io(tSt) - Io is calculated if necessary iteratively and thereby the followed-up corrected desired value: IStb = ISt+dIo (8.6) is introduced into the equation for the inlet temperature.

Letzte Aktualisierung: 2014-12-04
Nutzungshäufigkeit: 1
Qualität:

Referenz: Anonym
Warnung: Enthält unsichtbare HTML-Formatierung

Französisch

Procédé pour le réglage de la différence de température d'enclenchement ou de mise en marche et de déclenchement ou de mise à l'arrêt d'un appareil de chauffage ou notamment d'un appareil de refroidissement ou appareil frigorifique dans la plage d'une valeur nominale de le température à maintenir dans une pièce ou dans un milieu, caractérisé en ce que, pendant le fonctionnement de l'appareil de chauffage ou de l'appareil de refroidissement ou frigorifique, la température (T x ) est calculée de façon réitérés, la température qui, à partir de la valeur nominale prédonnée, franchit en plus au en moins la valeur nominale à l'expiration d'une unité de temps prédonnée (t₁), en ce que ces températures calculées (T x , T' x , T'' x ) sont comparées et la différence de température (ΔT) entre la valeur nominale et cette température (T x ), qui coïncide avec plusieurs températures (T x ) mesurées précédemment pour le réglage de la différence de température (ΔT) entre la valeur nominale et une température de mise en marche et de mise à l'arrêt (Te, Ta), moyennant quoi le procédé s'effectue automatiquement.

Englisch

Process for setting the temperature difference between the switching on and switching off temperature of a heating unit or more particularly a refrigeration unit in the region of a nominal temperature level which is to be maintained in a medium or a space, characterised in that during operation of the heating or refrigeration unit the temperature (T x ) reached by the unit below or above the rated value, starting from the given rated value after a predetermined unit of time (t₁) has expired, is repeatedly measured, the temperatures measured (T x , T' x , T'' x ) are compared and the temperature difference (ΔT) between the rated value and the temperature (T x ), which coincides with a number of previously measured temperatures (T x ), is used to set the temperature difference (ΔT) between the rated value and the switching on and switching off temperature (Te, Ta), this process occurring automatically.

Letzte Aktualisierung: 2014-12-04
Nutzungshäufigkeit: 1
Qualität:

Referenz: Anonym

Französisch

Procédé pour la fabrication d'un catalyseur constitué essentiellement de V, Sb, A, D, et O et répondant à la formule moléculaire suivante: VSb m A a D d O x , dans laquelle A représente un ou plusieurs éléments parmi Ti, Sn, Fe, Cr, Ga, Li, Mg, Ca, Sr, Ba, Co, Ni, Zn, Ge, Nb, Zr, Mo, Cu, Te, Ta, Se, Bi, Ce, In, As, B, et Mn ; D représente un ou plusieurs éléments parmi Li, Ag, Fe, Co, Cu, Cr, Mn, (VO) 2+ , (PW 12 O 40 ) 3- et (PMO 12 O 40 ) 3- ; m vaut d'environ 0,5 à 10 ; a vaut de 0,01 à 10 ; d vaut de 0,0001 à 2,0, de préférence de 0,0001 à 0,1 ; et x représente le nombre d'ions oxygène nécessaire pour satisfaire l'exigence de valence, comprenant les étapes de (i) formation d'un précurseur de catalyseur répondant à la formule VSb m A a O x , dans laquelle m, A, a et x sont définis ci-dessus, (ii) après séchage et calcination et avant ou après le lavage du précurseur de catalyseur, addition d'au moins un élément D à la surface dudit précurseur de catalyseur et (iii) calcination du précurseur de catalyseur modifié en surface pour produire ledit catalyseur.

Englisch

A process for the manufacture of a catalyst consisting essentially of V, Sb, A, D and O and having the following empirical formula: VSb m A a D d O x where A is one or more of Ti, Sn, Fe, Cr, Ga, Li, Mg, Ca, Sr, Ba, Co, Ni, Zn, Ge, Nb, Zr, Mo, Cu, Te, Ta, Se, Bi, Ce, In, As, B and Mn; D is one or more of Li, Ag, Fe, Co, Cu, Cr, Mn, (VO) 2+ , (PW 12 O 40 ) 3- and (PMo 12 O 40 ) 3- ; m is from about 0.5 to 10; a is 0.01 to 10; d is 0.0001 to 2.0, preferably 0.0001 to 0.1; and x = number of oxygen ions necessary to satisfy the valency requirement comprising the steps (i) forming a catalyst precursor having the formula VSbmAaOx wherein m, A, a and x are defined above, (ii) after drying and calcining and before or after washing the catalyst precursor, adding at least one D element to the surface of said catalyst precursor and (iii) calcining the surface modified catalyst precursor to produce said catalyst.

Letzte Aktualisierung: 2014-12-04
Nutzungshäufigkeit: 1
Qualität:

Referenz: Anonym

Französisch

Le procédé pour l'ammoxydation d'un hydrocarbure paraffinique C 3 à C 5 jusqu'à son hydrocarbure α,β-insaturé correspondant comportant la réaction de l'hydrocarbure paraffinique C 3 à C 5 avec l'ammoniac et l'oxygène dans un réacteur à lit fluide à une température comprise entre 250°C et 600°C en présence d'un catalyseur ayant la formule empirique suivante : V v Sb m A a D d O x dans laquelle A, lorsque présent, est Sn et/ou Ti D, lorsque présent, est un ou davantage de Li, Mg, Na, Ca, Sr, Ba, Co, Fe, Cr, Ga, Ni, Zn, Ge, Nb, Zr, Mo, W, Cu, Te, Ta, Se, Bi, Ce, In, As, B, Al, P et Mn et dans laquelle v est I, m est 0,5 à 75, a est 0 à 25, d est 0 à 25 et x est déterminé par l'état d'oxydation des cations présents, et un composant contenant des halogènes en une quantité comprise entre 10 et 1.000 ppm.

Englisch

The process for the ammoxidation of a C3 to C5 paraffinic hydrocarbon to its corresponding α,β-unsaturated hydrocarbon comprising reacting the C 3 to C 5 paraffinic hydrocarbon with ammonia and oxygen in a fluid bed reactor at a temperature of between 250°C to 600°C in the presence of a catalyst having the empirical formula as follows: V v Sb m A a D d O x wherein A when present in Sn and/or Ti D when present is one or more of Li, Mg, Na, Ca, Sr, Ba, Co, Fe, Cr, Ga, Ni, Zn, Ge, Nb, Zr, Mo, W, Cu, Te, Ta, Se, Bi, Ce, In, As, B, Al, P and Mn and wherein v is 1, m is 0.5-75, a is 0 to 25, d is 0 to 25, and x is determined by the oxidation state of the cations present, and an halogen-containing component in an amount between 10 to 1,000 ppm.

Letzte Aktualisierung: 2014-12-04
Nutzungshäufigkeit: 1
Qualität:

Referenz: Anonym

Französisch

Une méthode d'élaboration d'un catalyseur comportant du vanadium, de l'antimoine et de l'étain à l'état oxyde, dans les proportions indiquées par la formule empirique : VSb m A a D d O x dans laquelle : A est un ou plus de Ti, Sn, Fe, Cr, Ga; Sn étant toujours présent; D est un ou plus de Li, Mg, Ca, Sr, Ba, Co, Ni, Zn, Ge, Nb, Zr, Mo, W, Cu, Te, Ta, Se, Bi, Ce, In, As, B, Mn, et m est 0,8-4 a est 0,01-2 d est 0-2, et x est déterminé par l'état d'oxydation des cations présents; ladite méthode comportant la préparation d'une bouillie aqueuse d'un mélange de matières de charges sources comportant des composés des éléments à inclure dans le catalyseur final, suivie par le séchage et la calcination par chaleur du mélange à une température de calcination supérieure à 500°C au minimum, jusqu'à obtenir un catalyseur actif, caractérisée par l'utilisation, comme matière de charge source pour l'étain, d'un sel stanneux d'un acide monocarboxylique acyclique C 1 à C 18 ne contenant aucune non double liaison carbone-carbone éthylénique ni acétylénique.

Englisch

A method for making a catalyst comprising vanadium, antimony and tin in the oxide state in proportions indicated by the empirical formula: VSb m A a D d O x where A is one or more of Ti, Sn, Fe, Cr, Ga; Sn always being present, D is one or more of Li, Mg, Ca, Sr, Ba, Co, Ni, Zn, Ge, Nb, Zr, Mo, W, Cu, Te, Ta, Se, Bi, Ce, In, As, B, Mn and m is 0.8-4 a is 0.01-2 d is 0-2, and x is determined by the oxidation state of the cations present, which method comprises making an aqueous slurry of a mixture of source batch materials comprising compounds of the elements to be included in the final catalyst, followed by drying and heat calcining the mixture at an upper calcination temperature of at least 500°C to an active catalyst, characterised in that there is used as the source batch material for tin, a stannous salt of a C 1 to C 18 acyclic, monocarboxylic acid containing no ethylenic or acetylenic carbon-to-carbon unsaturation.

Letzte Aktualisierung: 2014-12-04
Nutzungshäufigkeit: 1
Qualität:

Referenz: Anonym

Französisch

Procédé d'infusibilisation d'un polymère organique de silazane, selon lequel on fond, on façonne et on rend ensuite infusible le polymère organique de silazane, l'étape d'infusibilisation comprenant : le traitement du polymère façonné, avec un gaz contenant la vapeur d'au moins un composé choisi parmi : les composés du silicium de formule (1) : (1) R a SiX 4-a dans laquelle R représente un groupe choisi parmi un atome d'hydrogène, un groupe alkyle inférieur comportant de 1 à 3 atomes de carbone, un groupe alcényle et un groupe aryle, X représente un atome de chlore, de brome ou d'iode, et la lettre a correspond à une valeur de 0 à 2, et lorsque a est égal à 2, les groupes R peuvent être identiques ou différents ; les composés du bore de formule (2) : (2) BX₃ dans laquelle X est tel que défini ci-dessus ; les composés du phosphore de formule (3) : (3) PX b dans laquelle X est tel que défini ci-dessus, et la lettre b est égale à 3 ou 4 ; et les composés de métal de formule (4) : (4) MX c dans laquelle M est un métal choisi parmi Al, Ti, V, Fe, Ga, Ge, Zr, Nb, Sn, Sb, Te, Ta, W et Bi, la lettre c correspondant à un nombre égal à la valence du métal, et X est tel que défini ci-dessus, et on traite ensuite le polymère façonné avec un gaz contenant de la vapeur d'eau ou un gaz contenant de l'ammoniac, à une température inférieure de 20 °C à 100 °C au point de fusion du polymère organique de silazane.

Englisch

A method for infusibilizing an organic silazane polymer, comprising the steps of melting, shaping, and then infusibilizing the organic silazane polymer, the infusibilizing step including treating the shaped polymer with a gas containing the vapor of at least one compound selected from the group consisting of silicon compounds of formula (1): (1) R a SiX 4-a wherein R is a radical selected from the group consisting of hydrogen, lower alkyl having 1 to 3 carbon atoms, alkenyl, and aryl radicals, X is a chlorine, bromine or iodine atom, and letter a has a value of from 0 to 2, when a is equal to 2, R radicals may be the same or different; boron compounds of formula (2): (2) BX₃ wherein X is as defined above; phosphorus compounds of formula (3): (3) PX b wherein X is as defined above, and letter b is equal to 3 or 5; and metal compounds of formula (4): (4) MX c wherein M is a metal selected from the group consisting of Al, Ti, V, Fe, Ga, Ge, Zr, Nb, Sn, Sb, Te, Ta, W, and Bi, letter c is a number equal to the valence of the metal, and X is as defined above, and then treating the shaped polymer with a water vapor-containing gas or ammonia-containing gas at a temperature lower by 20 to 100°C than the melting point of the organic silazane polymer.

Letzte Aktualisierung: 2014-12-04
Nutzungshäufigkeit: 1
Qualität:

Referenz: Anonym

Französisch

Procédé de préparation d'une fibre céramique creuse selon lequel : (A) on file à l'état fondu un polymère organique de silazane, en une fibre, (B) on traite la surface de la fibre avec un gaz contenant la vapeur d'au moins un composé choisi parmi : les composés du silicium de formule (1) : (1) R a SiX 4-a dans laquelle R représente un groupe choisi parmi un atome d'hydrogène, un groupe alkyle inférieur comportant de 1 à 3 atomes de carbone, un groupe alcényle et un groupe aryle, X représente un atome de chlore, de brome ou d'iode, et la lettre a a une valeur allant de 0 à 2, les groupes R pouvant être identiques ou différents lorsque a est égal à 2 ; les composés du bore de formule (2) : (2) BX₃ dans laquelle X est tel que défini ci-dessus ; les composés du phosphore de formule (3) : (3) PX b dans laquelle X est tel que défini ci-dessus, et la lettre b est égale à 3 ou 5 ; et les composés de métal de formule (4) : (4) MX c dans laquelle M représente un métal choisi parmi Al, Ti, V, Fe, Ga, Ge, Zr, Nb, Sn, Sb, Te, Ta, W et Bi, la lettre c correspondant à un nombre égal à la valence du métal, et X est tel que défini ci-dessus, (C) on soumet la fibre à une hydrolyse avec un gaz contenant de la vapeur d'eau, ou à une ammoniolyse avec un gaz contenant de l'ammoniac, à une température inférieure de 20 à 100 °C au point de fusion du composé organique dérivé de silazane, de façon à former une couche infusible sur la surface de la fibre, et (D) on soumet la fibre à une pyrolyse afin de former une fibre céramique creuse à intérieur vide.

Englisch

A method for preparing a hollow ceramic fiber, comprising the steps of: (A) melt spinning an organic silazane polymer into a fiber, (B) treating the surface of the fiber with a gas containing the vapor of at least one compound selected from the group consisting of silicon compounds of formula (1) (1) R a SiX 4 - a wherein R is a radical selected from the group consisting of hydrogen, lower alkyl having 1 to 3 carbon atoms, alkenyl, and aryl radicals, X is a chlorine, bromine or iodine atom, and letter a has a value of from 0 to 2, R radicals may be the same or different when a is equal to 2; boron compounds of formula (2): (2) BX₃ wherein X is as defined above; phosphorus compounds of formula (3): (3) PX b wherein X is as defined above, and letter b is equal to 3 or 5; and metal compounds of formula (4): (4) MX c wherein M is a metal selected from the group consisting of Al, Ti, V, Fe, Ga, Ge, Zr, Nb, Sn, Sb, Te, Ta, W, and Bi, letter c is a number equal to the valence of the metal, and X is as defined above, (C) subjecting the fiber to hydrolysis with a water vapor-containing gas or ammonolysis with ammonia-containing gas at a temperature lower by 20 to 100°C than the melting point of the organic silazane compound, thereby forming an infusible layer on the fiber surface, and (D) subjecting the fiber to pyrolysis to form a hollow ceramic fiber having an empty interior.

Letzte Aktualisierung: 2014-12-04
Nutzungshäufigkeit: 1
Qualität:

Referenz: Anonym

Französisch

Dispositif de régulation selon l'une des revendications précédentes, caractérisé par le fait que le dispositif de commande (STD) est un processeur commandé par programme, auquel les signaux (SB, SR, SL, FNG, SV, SH) sont conduits, par l'intermédiaire d'un multiplexeur contrôlable (MPX), avec un convertisseur analogique numérique (AD) en aval, auquel les signaux d'une horloge (CL), les signaux des contacts de commande (KR, KL, KH, KT), contacts d'entrée (TE, TA) et un signal de vitesse de marche (FGS) sont conduits, côté entrée, et lequel excite, côté sortie, les vannes (VR, VL, VH, VT).

Englisch

Regulating system according to one of the preceding claims, characterised in that the control device (STD) is a program-controlled processor to which the generator signals (SB, SR, SL, FNG, SV, SH) are supplied via a controllable multiplexer (MPX) with a downstream analogue-to-digital converter (AD) and to which on the input side timing signals from a clock (CL) , the signals from the control contacts (KR, KL, KH, KT), input contacts (TE, TA) and a travel speed signal (FGS) are supplied and which on the output side triggers the valves (VR, VL, VH, VT).

Letzte Aktualisierung: 2014-12-04
Nutzungshäufigkeit: 1
Qualität:

Referenz: Anonym

Französisch

Panier à vaisselle muni d'éléments rapportés selon la revendication 1, caractérisé en ce que tous les éléments rapportés (BK, GH, TR) ont un cadre de base de dimension uniforme (1, 10, 20) sur lequel sont formées diverses montures pour divers articles d'argenterie ou de vaisselle (TE, TA, GL).

Englisch

Crockery basket with inserts according to Claim 1, characterised in chat all the inserts (BK, GH, TR) have a uniformly sized basic frame (1, 10, 20) on which various mountings for various cutlery or crockery items (TE, TA, GL) are formed.

Letzte Aktualisierung: 2014-12-04
Nutzungshäufigkeit: 1
Qualität:

Referenz: Anonym

Französisch

Dispositif formant MRAM selon la revendication 1, dans lequel ledit substrat comprend un transistor MOS (26), et dans lequel une première ligne conductrice est formée sur le substrat (14) et est entourée par une structure de culasse magnétique d'encapsulage ; et dans lequel ladite pile MTJ (12) comprend une couche magnétique fixe (88) choisie dans le groupe de couches magnétiques constitué de Ta, NiMn, CoFe, Te ; Ta, FeMn, CoFe ; et Ta, NiFe, FeMn, CoFe ; dans lequel ladite pile MTJ comprend en outre une couche barrière à effet tunnel (90) et une couche non magnétique (92).

Englisch

The MRAM device of claim 1 wherein said substrate includes a MOS transistor (26), and wherein a first conductive line is formed on the substrate (14) and is surrounded by an encapsulating magnetic yoke structure; and wherein said MTJ stack (12) includes a fixed magnetic layer (88) taken from the group of magnetic layers consisting of Ta, NiMn, CoFe; Ta, FeMn, CoFe; and Ta, NiFe, FeMn, CoFe; wherein said MTJ stack further includes a tunnel barrier layer (90) and a free magnetic layer (92).

Letzte Aktualisierung: 2014-12-04
Nutzungshäufigkeit: 1
Qualität:

Referenz: Anonym

Französisch

Procédé suivant la revendication 1, dans lequel la température de calcination est au moins égale à 780°C. Procédé suivant la revendication 1, dans lequel le catalyseur contient un nombre total de 0,01 à 2 atomes d'un ou plusieurs éléments choisis entre Ti, Sn, Fe, Cr et Ga par atome de V, et facultativement jusqu'à 2 atomes, par atome de V, d'un ou plusieurs éléments choisis entre Li, Mg, Ca, Sr, Ba, Co, Ni, Zn, Ge, Nb, Zr, Mo, W, Cu, Te, Ta, Se, Bi, Ce, In, As, B et Mn.

Englisch

A process according to claim 1 wherein said calcination temperature is at least 780°C. A process according to claim 1 wherein said catalyst contains 0.01 to 2 total atoms of one or more of Ti, Sn, Fe, Cr and Ga per atom of V, and optionally up to 2 atoms per atom of V of one or more of Li, Mg, Ca, Sr, Ba, Co, Ni, Zn, Ge, Nb, Zr, Mo, W, Cu, Te, Ta, Se, Bi, Ce, In, As, B and Mn.

Letzte Aktualisierung: 2014-12-04
Nutzungshäufigkeit: 1
Qualität:

Referenz: Anonym

Französisch

Chaîne cinématique comportant - une transmission, qui dispose d'au moins cinq étages de transmission pour un premier mode de fonctionnement, lesquels sont réalisés au moyen de plusieurs jeux de planétaires (TE, TA, TU), - un groupe d'entraînement, lequel est en liaison d'entraînement avec un arbre de sortie (A) par l'intermédiaire d'un arbre d'entrée (E) et de la transmission, - un groupe d'entraînement électrique supplémentaire (deuxième groupe d'entraînement électrique 32), la transmission disposant d'un train d'engrenages totalisateur (TE), - lequel, dans le premier mode de fonctionnement, est intercalé dans le flux de force entre l'arbre d'entrée (E) et l'arbre de sortie (A) et - au moyen duquel, dans un deuxième mode de fonctionnement, une superposition du mouvement d'entraînement du groupe d'entraînement et du deuxième groupe d'entraînement électrique (32) a lieu en occasionnant une translation continue du mouvement d'entraînement de l'arbre d'entrée (E) sur un élément de sortie (VE) du train d'engrenages totalisateur (TE), et la transmission disposant d'une deuxième transmission partielle (TA, TU), - laquelle, dans le premier mode de fonctionnement, est intercalée dans le flux de force entre l'arbre d'entrée (E) et l'arbre de sortie (A) et - laquelle dispose d'au moins deux gammes de vitesses, dans lesquelles, dans le deuxième mode de fonctionnement, une restitution du mouvement d'entraînement de l'élément de sortie (VE) sur l'arbre de sortie (A) a lieu.

Englisch

Drive train comprising - a gear unit which has at least five transmission stages for a first operating mode, which transmission stages are implemented by means of a plurality of planet sets (TE, TA, TU), - a drive unit which has a drive connection to an output shaft (A) via an input shaft (E) and the gear unit, - an additional electric drive unit (second electric drive unit 32), the gear unit having a pick off gear unit (TE) - which, in the first operating mode, is intermediately connected into the force flow between the input shaft (E) and output shaft (A), and - by means of which, in a second operating mode, the drive movement of the drive unit and that of the second electric drive unit (32) are superimposed so as to bring about an infinitely variable transmission ratio of the drive movement of the input shaft (E) with respect to an output element (VE) of the pick off gear unit (TE), and the gear unit having a second component transmission (TA, TU), - which, in the first operating mode, is intermediately connected into the force flow between the input shaft (E) and output shaft (A), and - which has at least two driving ranges in which, in the second operating mode, the drive movement of the output element (VE) is transferred to the output shaft (A).

Letzte Aktualisierung: 2014-12-04
Nutzungshäufigkeit: 1
Qualität:

Referenz: Anonym

Eine bessere Übersetzung mit
4,401,923,520 menschlichen Beiträgen

Benutzer bitten jetzt um Hilfe:



Wir verwenden Cookies zur Verbesserung Ihrer Erfahrung. Wenn Sie den Besuch dieser Website fortsetzen, erklären Sie sich mit der Verwendung von Cookies einverstanden. Erfahren Sie mehr. OK